La sensorialité du bébé

Une chronologie précise
* Le toucher premier sens à se développer, puis
* L’équilibration
* L’odorat
* L’ ouïe
* La vue

Une chronologie précise

Une chronologie précise

La sensibilité cutanée
* Les sensations tactiles
* proviennent des changements de pression du liq

uide amniotique provoqués par :
* La motricité fœtale
* Les déplacements maternels,
* Des pressions sur le ventre maternel et
* Les contractions utérines.
* Le fœtus est constamment bercé contre la chaude paroi utérine.
* A 7 SA : sensibilité dans la région péribuccale.
* Vers 10-11SA : Récepteurs tactiles sur tout le visage, la paume des mains, la plante des pieds,
* Sensibilité dans la région péribuccale.
* A partir de 20SA : tout le corps et les muqueuses sont capables de réagir au toucher.
* Par de simples pressions, en posant la main sur votre ventre, vous entrez en communication avec votre bébé

La sensibilité cutanée

La sensibilité cutanée

 

L’équilibration : l’appareil vestibulaire
* Dès la 15ème semaines, les canaux semi-circulaires et le labyrinthe sont matures.
* Le fœtus reçoit des stimuli vestibulaires par les mouvements du corps de la mère et de ses propres mouvements.
* L’appareil vestibulaire donne des informations sur le positionnement de la tête et ses déplacements dans l’espace.
* A 24 semaines apparaît une réponse vestibulo-oculaire, c’est-à-dire le déclenchement des yeux par rotation de la tête.
* Dès 30 semaines, le réflexe de Moro est présent.
* Le système vestibulaire est mature à terme

 

Le goût et l’odorat
Le goût :
* A 7 SA  : Apparition des premiers bourgeons gustatifs situés sur la langue et le palais.
Le nombre augmente avec l’avancement de la grossesse.
* A 3 mois de grossesse : tout le système gustatif est fonctionnel.
* Le liquide amniotique a une saveur qui varie en fonction des habitudes alimentaires de la mère (ail, cumin, curry, carotte, chocolat).

L’odorat :
* A 30 SA :le fœtus a des sensations olfactives apportées par le liquide amniotique.
* Le bébé serait capable de reconnaître l’odeur de
sa mère à la naissance

Le goût et l’odorat

Le goût et l’odorat

L’audition
* Le fœtus entend, Le bruit de fond intra-utérin : bruits d’origine maternelle (respiratoire, gastro-intestinal, cardio-vasculaire, laryngé),
* Le fœtus réagit significativement aux stimulations auditives externes.
* L’échographie montre que : Un bruit fort provoque une accélération du rythme cardiaque et des mouvements globaux.
* Si le bruit est faible, on observe des petits mouvements des paupières.
* A la naissance : Le nouveau-né répond a une stimulation auditive par un clignement des paupières et parfois une orientation de la tête vers ce son.
* reconnait la voix de ses parents ; il distingue celle de son père de celle de sa mère; il essaie de tourner la tête si ces voix lui parviennent de derrière

L’audition

L’audition

La vision
* 14-15 SA : les muscles oculomoteurs et les globes oculaires sont formés.

* La vision chez le prématuré :
* 30 SA : réflexe des pupilles à la lumière.
* 32 SA : réflexe de fermeture des yeux à l’éblouissement.
* 34 SA :il suit par saccades oculaires une cible contrastée.
* 37 SA :il oriente spontanément et activement les yeux et la tête vers une lumière douce.
A la naissance :
* Le bébé voit net à une distance de 30 à 40 cm.
* L’accomodation est imparfaite : vision floue de loin

La vision

La vision

Développement sensoriel
* In utéro : Le cerveau du fœtus est capable d’enregister des stimulations sensorielles multiples (arômes, mélodies, contacts tactiles).

* A la naissance : des stimulations sensorielles sont émises par (ou autour de) l’organisme maternel :
* Les arômes du liquide amniotique sont transmis
au colostrum et au lait,
* La voix maternelle entendue dans l’ utérus continue d’être perçue.
* Le fœtus, sensible aux déplacements maternels, pourrait en retenir certaines caractéristiques, comme le rythme habituel de la marche.
* Le nouveau-né perçoit comme étant plaisantes et sécurisantes les stimulations maternelles qui lui rappellent ce que la sensibilité tactile fœtale percevait in utero.

* La continuité de ces stimulations périnatales est sans doute l’un des facteurs essentiels pour la mise en place de réponses adaptées chez le nouveau-né

Facebook Twitter

De


رايحة فين ما تقرأش كده وتمشى قولنا رأيك فى الموضوع شاركنا
المطبخ التونسي